Vous êtes ici :  Accueil /La commune / Histoire du village / La chapelle d'Escudès

La chapelle d'Escudès

La chapelle d'Escudès

Cette église, dédiée à Notre Dame de l'Assomption, porte par défauts d'écriture le nom d'Escudès. On situe par hypothèse sa construction aux alentours du XIe ou XIIe siècle.

Son fondateur est le seigneur de Scuders qui résidait àu chateau de Vigueron.

L'édifice est rustique et de dimension modeste, ce qui peut expliquer les rares évènements survenus au cours de son histoire.

Cependant quelques dates sont à retenir :
En 1318, une Bulle d'édiction du diocèse de Montauban, par laquelle elle devint paroisse
Le 25 janvier 1492, Jeanne de Faudoas fit testament en faveur de cette église
En 1728, elle faisait partie de la paroisse d'Escazeaux. Le curé rétribuait un cordelier de Beaumont pour y célébrer la messe
En 1828 ou 1840 elle est intégrée à la paroisse de Faudoas.
Avant sa dissolution, cette paroisse ne comptait que 30 communiants, 10 familles.

Son territoire était limité par le ruisseau de l'Angline à l'ouest et celui de la folie à l'est. Les familles devaient habiter les métairies suivantes : En Mahé, En Payet, Montéchut, Le Chégné, Le Morin, En Floris, L'Hopital, L'Aurigot et peut être le hameau de Baragnes.

A l'intérieur de l'église, on remarquera l'hôtel et le bénitier qui viennent de Grand Selve, ainsi qu'un tableau de la Vierge et l'Enfant.

Suite aux graves épidémies de peste en 1600, le vœu fut d'y venir en procession le jour de l'adoration perpétuelle (14 mai). Il est encore honoré de nos jours.

A noter qu'il y avait deux églises à proximité, une au lieu-dit Mauzas et l'autre à Gluso Biello qui seront détruites au moment des guerres de religions.

Intérieur de la chapelle

Autel
Partie droite de la chapelle
Partie gauche de la chapelle
La salle vue de l'autel
Site généré avec le CMS UTOPIA développée par In-Cité Solution pour le CDG82 dans le cadre du PRAi